Nuisances et déprédations dans les immeubles Z et I

Information importante pour les habitants des immeubles Swiss Life et Crédit Suisse

Depuis quelques temps déjà, des déprédations sont commises aux alentours de nos immeubles ainsi que dans certaines allées de l’immeuble Z et I.

Suite à une récente rencontre du Groupe Montagne avec la police municipale de Chêne-Bougeries, il nous est apparu important d’agir pour que cette situation s’arrête.

A ce titre, nous avons envoyé un courrier à la régie Moser Vernet & Cie SA (régie du centre commercial) pour qu’ils prennent des mesures. Des copies ont aussi été envoyées à la police municipale de Chêne-Bougeries, à Swiss Life ainsi qu’à la régie Livit.

Nous demandons à tous les habitants d’être attentifs à ce qui se passe autour d’eux et de signaler tout événement suspect à la police municipale au 022 869 17 56 la journée et jusqu’à 22 heures.

Au-delà de 22h, il faut appeler le 117.

Assemblée générale 2020

L’assemblée générale du Groupe Montagne aura lieu le mardi 4 février 2020 à 20h30 à la salle polyvalente de l’école du Belvédère (flyer PDF).

Ordre du jour:

  1. Approbation du procès-verbal de l’assemblée générale du 7 février 2019 ;
  2. Rapport d’activité 2019 et perspectives pour 2020 ;
  3. Rapport de la trésorerie, rapport des vérificateurs des comptes, approbation et décharge ;
  4. Rapport du financement des procédures, approbation et décharge ;
  5. Elections des membres du comité et des vérificateurs des comptes ;
  6. Divers et questions.

Les personnes qui désirent poser des questions sont priées de les déposer dans notre boîte aux lettres au 102 au plus tard le 22 janvier 2020; nous y répondrons en priorité.

A l’issue de l’assemblée, le comité sortant vous invite à prendre le verre de l’amitié.

Cotisations
Vous recevez dans votre boîte à lettres un bulletin de versement pour la cotisation 2020 :

Groupe Montagne + Asloca : CHF 15.00
Groupe Montagne seul : CHF 10.00

À payer jusqu’au 31 mars 2020.

Nous vous serions cependant reconnaissants de régler si possible votre cotisation lors de l’assemblée générale, afin de nous éviter des frais postaux élevés.

Nous profitons de cette invitation pour vous souhaiter nos meilleurs vœux pour 2020.

Procès-verbal de l’assemblée générale du 4 février 2020publié le 23 février 2020.

Message important de l’ASLOCA

Chères et Chers Membres,

Le 20 octobre 2019 auront lieu les élections au Conseil des États et au Conseil national.

Le Parlement fédéral a approuvé en juin dernier trois mesures issues des milieux immobiliers. Celles-ci pourraient supprimer un pan important de la protection des locataires contre les loyers abusifs, permettant ainsi aux bailleurs d’augmenter fortement les loyers et privant les locataires de la possibilité de s’y opposer.

À titre d’exemple, un loyer d’environ Frs 2’100.- pourrait être augmenté de près de Frs. 400.- sans que l’ASLOCA n’ait d’outil juridique pour défendre le locataire concerné.

Ces mesures pourraient aussi indirectement affaiblir la protection contre les résiliations de bail et ressusciter les « congés économiques » qui avaient fort heureusement disparu grâce aux recours de locataires assistés par |’ASLOCA.

L’ASLOCA s’oppose donc fermement à ces attaques contre les locataires et lancera un référendum.

Pour contrecarrer les milieux immobiliers au Parlement fédéral, il est également essentiel de faire élire à Berne des représentant.e.s des locataires. Pour Genève, l ASLOCA soutient :

Carlo SOMMARUGA, 60 ans, avocat, qui préside l’ASLOCA Suisse et défend les locataires au Parlement fédéral depuis plus de dix ans, après avoir été conseil à l’ASLOCA Genève. Il se présente avec Lisa MAZZONE, membre de l’ASLOCA et Conseillère nationale ;

Christian DANDRÈS, 38 ans, avocat, qui défend au quotidien les locataires au sein du service juridique de l’ASLOCA Genève. II siège au sein du Comité de l’ASLOCA Suisse et s engage depuis dix ans pour les locataires au Parlement genevois.

Nous vous invitons donc, chères et chers Membres, à voter et à faire voter, le 20 octobre 2017, vos amis, votre famille et vos proches, pour Carlo SOMMARUGA au Conseil des États (liste 2) et pour Christian DANDRÉS au Conseil national (liste 2).

En vous remerciant pour votre soutien à notre association tout au long de l’année, nous vous transmettons, chères et chers Membres, nos meilleurs messages.

Alberto VELASCO, président.

Version PDF de la lettre.

Abattages d’arbres

Le 19 juin 2019, deux arbres sur le terrain côté 98 seront abattus.

Renseignements pris auprès de Livit, une autorisation a été délivrée en octobre 2018 par la direction générale genevoise de l’agriculture et de la nature pour abattre ces deux arbres, dont le cèdre, classé arbre dangereux, car absence de ramures et tronc creux.

Nous allons regretter cet arbre si familier, mais la sécurité des habitants et des immeubles sont prioritaires.

Évolution de la mobilité dans le secteur chemin de la Gradelle – route Jean-Jacques Rigaud

Compte rendu succinct de la séance d’information publique concernant l’évolution de la mobilité dans le secteur chemin de la Gradelle – route Jean-Jacques Rigaud le lundi 27 mai 2019 au cycle de la Gradelle (présentation au format PDF).

L’Etat de Genève et les communes de Cologny et Chêne-Bougeries ont convié les habitants à cette séance concernant les projets liés à la mobilité. Le projet d’aménagement de la future ligne de bus, baptisée Axe Frontenex, qui reliera les Communaux d’Ambilly au centre-ville en passant par le secteur Gradelle-Rigaud a été présenté.

A cette occasion, étaient présents :

  • M. Serge Dal Busco, conseiller d’Etat, chargé du département des infrastructures
  • Mme Marion Garcia Bedetti, maire de Chêne-Bougeries
  • M. Bernard Girardet, conseiller administratif de la commune de Cologny
  • des représentants des administrations cantonales et communales
  • M. Gérard Widmer, directeur régional Arve Lac

Après l’introduction de la séance par Mme Garcia Bedetti, Monsieur Dal Busco a rappelé que ce projet mobilité était piloté par le canton de Genève. Il comprend les inquiétudes légitimes que soulève un tel projet, mais souligne qu’il est important de créer une offre de transports en commun au vu des nombreuses constructions actuelles et à venir dans la région des Trois-Chênes, comme par exemple les communaux d’Ambilly. Berne financera ce projet et les aménagements qui vont avec à la hauteur de 11 millions. 

Il informe que notre région, riche en développement urbain, comprendra bientôt 9’000 habitants supplémentaires et créera environ 1000 emplois. Le Leman Express (CEVA) sera mis en service le 15 décembre 2019, il s’agit d’un train régional avec les caractéristiques d’un métro. Cela devrait diminuer le trafic de 3000 voitures par heure !

La gestion du réseau routier est conçue à l’échelle Arve-lac, liens étroits avec l’offre Léman Express.

Elle sera coordonnée avec la stratégie de gestion des Communaux d’Ambilly, le schéma de circulation de la gare de Chêne-Bourg, le schéma de circulation de la gare des Eaux-Vives.

Les giratoires proches de la frontière seront transformés en carrefours à feux intelligents pour appliquer une stratégie de gestion de la mobilité et gestion des priorités avec des feux.

Des aménagements cyclables seront crées sous forme de pistes ou de bandes.

Un bus de haut niveau de service, TOSA, avec 30% de capacité supplémentaire a été prévu pour desservir la ligne reliant les communaux d’Ambilly à la gare Cornavin, puis jusqu’à l’aéroport. Ce nouveau bus 4 comprendra 150 places  (2’250 places à l’heure) et il passera directement par l’avenue Mirany (arrêt Mirany) à la route Jean-Jacques Rigaud avec un arrêt à Castan. Afin de pouvoir assurer un trajet rapide, des arrêts de la route Jean-Jacques Rigaud seront supprimés.

Ces bus articulés 100% électriques sont équipés avec un système de recharge aux arrêts et passeront par l’avenue Mirany, la route Jean-Jacques Rigaud, bifurqueront sur le chemin du domaine Patry (école de commerce Raymond Uldry) et passeront par l’avenue Frank Thomas pour rejoindre la gare des Eaux-Vives. 

Les bus 1 et 9 seront donc appelés à disparaître, par contre le bus 34 restera en service. Sur la demande des nombreux habitants du chemin De-La-Montagne, des associations Chêne-Bougeries Nord ainsi que du propriétaire du centre commercial, il est envisagé que le nouveau bus 4 pourrait passer en alternance par l’arrêt Montagne. Mais, il faudra encore prouver que le nombre d’utilisateurs soit important à cet arrêt afin de pouvoir le maintenir !

Sur la route de Chêne, le tram 12 sera remplacé par le tram 17, qui ira jusqu’à Annemasse, et il sera renforcé toutes les 3 minutes.

Une desserte plus locale, sous forme de petits bus, sont à imaginer lors de la mise en service de la ligne 4.

Les travaux pourraient commencer courant 2020, par tronçons, le planning est encore sous forme de projet.

Au vu de ce qui précède, le groupe Montagne restera attentif aux avancements des travaux, et en partenariat avec l’association mobilité Chêne-Bougeries secteur nord de la Commune (dont fait partie votre présidente) et la régie Moser Vernet (centre commercial de la Montagne) nous vous tiendrons au courant de ce projet.

La présentation est disponible au format PDF.