Qu’en est-il du retour des places de jeux ?

Quelques nouvelles concernant l’aménagement prochain des extérieurs:

Suite à une récente séance avec Swiss Life sur le projet des extérieurs, nous pouvons confirmer qu’il y aura un terrain de basket, des jeux en bois style Robinson, un toboggan, une table de ping-pong, deux tables avec des bancs et une fontaine à eau (potable).

Les jeux pour les petits seront remis à leur place sur le terrain en face du 96 – 98. Par contre, les jardins participatifs prévus derrière l’immeuble I seront déplacés vers les jeux des petits.

Il s’avère que l’endroit plus propice pour cultiver, car il est mieux orienté et reçoit plus de soleil. Il y aura aussi un point d’eau.

De ce fait, le projet d’arbres fruitiers disparait, mais le nombre d’arbres prévus pour les plantations reste identique. Les paysagistes mettront plus de grands arbres dans les endroits où il y a pleine terre, par contre des arbres plus petits seront plantés sur le terrain au-dessus du parking, car il n’y aura que 40-45 cm de terre.

Lettre à Livit concernant l’entretien des immeubles

Le Groupe Montagne a envoyé la lettre suivante à la régie Livit (avec copie à Swiss Life) concernant l’absence d’entretien des immeubles.

Lettre à Livit


Concerne : entretien des immeubles 96 à 134

Madame, Monsieur,

Le groupe Montagne a appris que le mandat de la société de nettoyage ISS n’a pas été reconduit et que votre société reprenait l’entretien des immeubles cités ci-dessus depuis le 1er avril 2019.

Nous tenons à vous informer que depuis plusieurs mois, le nettoyage des entrées, des locaux communs, des escaliers et des sous-sols laisse fortement à désirer et que de nombreuses plaintes de locataires vous ont déjà été adressées.

Nous comprenons tout à fait qu’en raison de la surélévation et des rénovations tout ne peut être parfait mais les locataires paient des charges et ils sont en droit d’avoir un minimum de propreté dans les immeubles.

De même pour les extérieurs côté Seymaz, où plus rien n’est taillé et laissé à l’abandon. Monsieur R. Meyer, directeur chez Swiss Life à Lausanne, a constaté cela lors d’une visite en fin d’année dernière avec la soussignée de gauche.

Enfin, nous tenons à vous rappeler que la convention qui a été signée le 26 août 2016 par Swiss Lite Crédit Suisse et le groupe Montagne, précise à l’article 12 que « dès la signature de la présente convention et nonobstant les projets de rénovation et de transformation des immeubles, les bailleurs traiteront avec diligence les demandes des locataires visant à l’entretien courant et absolument nécessaire des locaux communs aux immeubles et/ou appartements. »

Nous espérons que vous comprendrez nos attentes et vous en remercions d’avance.

Veuillez agréer, Madame, Monsieur, nos salutations distinguées.

Anne Molnarfi Schmidt – présidente
Ursula Wehrli – membre du comité


Travaux de renforcement de la structure et séance d’information

En septembre, la Présidente du Groupe Montagne (GM) a été informée, en même temps que les premiers locataires concernés, qu’à la suite d’une nouvelle étude d’ingénieurs, des travaux de renforcement de la structure de l’immeuble s’avéraient nécessaires dans les allées du bout et aux angles de l’immeuble Z.

Le comité a tout de suite écrit à Swisslife pour lui demander un rendez-vous à ce sujet, ainsi qu’au service des autorisations de construire, pour lui lui signaler ce nouvel élément du dossier. Une réunion a eu lieu le 28 septembre entre le GM, Swisslife et Steiner, au cours de laquelle le GM a reçu des explications supplémentaires au sujet de ces travaux, qui devront se faire en l’absence des locataires concernés et en tenant compte d’un éventuel risque lié à l’amiante. La question des indemnités qui pourraient être accordées pour ces travaux supplémentaires a été abordée mais n’a pas trouvé de réponse satisfaisante pour le GM (pour plus de détails, lisez le procès-verbal de la réunion).

Le 3 octobre, le GM a reçu un courrier du service des autorisations de construire, adressé également à Swisslife et aux architectes en charge du dossier, l’informant que ces travaux devraient faire l’objet d’une autorisation de construire supplémentaire.

Séance d’information
Une assemblée d’information des locataires concernant les allées du 110 au 122 sera organisée avant la fin de l’année. La régie Livit adressera, en temps voulu, un courrier à tous les locataires concernés.


Publié dans les Nouvelles de la Montagne – octobre 2017

Compte rendu de la séance entre Swiss Life, Steiner et le Groupe Montagne

Suite à la lettre du groupe Montagne du 09.09.2017 adressée à Swiss Life concernant des explications quant aux travaux de renforcement des murs porteurs dans les allées 96, 100, 114 et 122, le groupe Montagne a demandé une rencontre avec Swiss Life et l’entreprise Steiner.

M. Raphael Meyer de Swiss Life a contacté le groupe Montagne pour propositions de dates et cette rencontre a pu avoir lieu le jeudi 28 septembre à 17h00 dans les nouveaux bureaux de l’entreprise Steiner.

Continuer la lecture de « Compte rendu de la séance entre Swiss Life, Steiner et le Groupe Montagne »

Lettre à Swiss Life concernant les aménagements extérieurs après les travaux

Le Groupe Montagne a envoyé la lettre suivante à Swiss Life le 22 septembre 2017 présentant des propositions détaillées pour les aménagements extérieurs après les travaux.

Messieurs,

Comme nous vous l’avons écrit dans notre lettre du 28 juillet demier demeurée sans réponse, les travaux que vous entreprenez sur les immeubles du chemin De La Montagne offrent une précieuse occasion de surmonter certains problèmes concernant les aménagements extérieurs, d’accorder les lieux aux goûts de l’époque, aux besoins réels des habitants et à leur nombre accru consécutif à la surélévation.
C’est pourquoi nous vous envoyons ici le détail de nos suggestions.

Comme les immeubles eux-mêmes, créés dans les années 60, les extérieurs sont appelés à évoluer puisque les conceptions en la matière ne sont plus les mêmes qu’il y a cinquante ans.

Ces aménagements souffrent en outre de quelques défauts et les travaux projetés permettraient d’améliorer la sécurité et la convivialité de l’ensemble. Les habitants sont parfois les mieux placés pour évaluer certains détails et n.ous avons eu l’occasion de vous en faire part en 2004 déjà.

Les aménagements extérieurs font partie intégrante des prestations en matière de qualité de vie. Ils ont un impact visuel important mais sont aussi indispensables au bien-être des familles urbaines. Depuis la Charte d’Athènes de 1933, ces aspects sont rentrés dans les moeurs; pourtant, l’importance des extérieurs est encore souvent sous-évaluée.

Par conséquent, nous pensons qu’il est indiqué de vous faire connaître le détail de nos préoccupations par les remarques qui suivent. Celles-ci sont formulées de manière constructive et nous espérons que vous pourrez en tenir compte. Nous sommes disposés à en parler directement sur place avec la personne de contact que vous nous indiquerez le cas échéant.

 

Lire la lettre complète (PDF)

Lettre à Swiss Life concernant les aménagements extérieurs après les travaux

La lettre suivante a été envoyée à Swiss Life concernant les aménagements extérieurs après les travaux le 28 juillet 2017:

[…] Les travaux que vous entreprenez sur les immeubles du chemin De-La-Montagne offrent une précieuse occasion de surmonter certains problèmes concernant les aménagements extérieurs, d’accorder les lieux aux goûts de l’époque, aux besoins réels des habitants et à leur nombre accru consécutif à la surélévation.

Comme les immeubles eux-mêmes, créés dans les années 60, les extérieurs sont appelés à évoluer puisque les conceptions en la matière ne sont plus les mêmes qu’il y a cinquante ans. Ces aménagements souffrent en outre de quelques défauts et les travaux projetés constituent à nos yeux une précieuse occasion d’améliorer la sécurité́ et la convivialité́ de l’ensemble. Les habitants sont parfois les mieux placés pour évaluer certains détails et nous avons eu l’occasion de vous en faire part en 2004 déjà̀.

Les aménagements extérieurs font partie intégrante des prestations en matière de qualité́ de vie. Ils ont un impact visuel important mais sont aussi indispensables au bien-être des familles urbaines. Depuis la Charte d’Athènes de 1933, ces aspects sont rentrés dans les mœurs; pourtant, l’importance des extérieurs est encore souvent sous-évaluée.

Par conséquent, nous souhaitons vous faire connaître le détail de nos préoccupations consignées dans un document que nous tenons à votre disposition. Celles-ci sont formulées de manière constructive et nous espérons que vous pourrez en tenir compte. Nous sommes disposés à en parler directement sur place avec la personne de contact que vous nous indiquerez le cas échéant. […]

 

Lettre à Swiss Life.